Créer une page Facebook pour son entreprise peut s’avérer compliqué… Que faut-il inclure dans les images, quelle écriture faut-il utiliser, quel contenu publier… Netween vous fournit des conseils pour rendre votre page Facebook d’entreprise parfaite !

Si vous êtes ici, c’est que vous avez compris que créer une page Facebook pour votre entreprise est une bonne chose à faire. Mais maintenant que vous êtes décidé(e), concrètement, comment est-ce qu’on procède ? Ce guide vise à vous fournir l’essentiel des informations dont vous avez besoin pour vous créer une bonne page Facebook d’entreprise !

1ᵉʳᵉ étape : l’aspect visuel de votre page Facebook

Comme pour la devanture d’un magasin, il est très important de soigner les visuels (images, bannières, avatars) qui apparaîtront à vos (éventuels) futurs clients consultant votre activité en ligne. Pour cette étape, si vous n’avez pas de compétences en graphisme, faites-vous aider par un professionnel. Avant de commencer à travailler l’aspect graphique, posez-vous un instant et réfléchissez au style global que vous désirez appliquer à votre page Facebook. Réfléchissez aux couleurs, au style (flat/épuré/complexe/…) et posez toutes vos idées sur papier.

Votre avatar

A ne surtout pas négliger, votre avatar va représenter votre entreprise à de multiples endroits. D’abord sur la page de profil, ensuite quand vous rédigerez et commenterez des publications et également sur Messenger lors d’une conversation avec un client. A l’inverse des autres images de votre page d’entreprise, votre avatar sera utilisé partout. Nous vous conseillons donc de créer un avatar expressément pour votre page Facebook, ne réutilisez pas votre logo qui est souvent trop long : un avatar doit avoir un format carré. Voici nos quelques conseils pour un « bon » avatar :

  • Si votre entreprise n’a pas de « mascotte », ou de « petit dessin qui la représente », il peut être intéressant de prendre la première lettre du nom de votre entreprise et de la styliser (dégradés, jeu de formes de fond,…) ;
  • Évitez les couleurs ternes, utilisez des couleurs vivesjoyeuses, c’est un petit détail qui a toute son importance dans l’esprit de vos clients ;
  • Créez un avatar reconnaissable facilement, ajoutez une touche particulière ;
  • Jetez un œil aux pages Facebook d’entreprises exerçant dans le même domaine que vous, ne copiez pas leur contenu mais c’est intéressant d’avoir une base de réflexion.

Votre bannière

La bannière de votre page Facebook est un espace de communication en première ligne dont il faut profiter… Incluez votre logo mais ajoutez des informations supplémentaires sur votre entreprise. Ces informations supplémentaires ne doivent pas forcément être sous forme de texte : certaines photos, certains dessins peuvent en apprendre bien plus que des mots.

Les dimensions des images sur Facebook

  • Photo de profil Facebook : 180×180 pixels minimum (ratio 1:1 carré)
    • Affichée en 170×170 pixels sur la page, 32×32 pixels en avatar
  • Photo de couverture Facebook : 851×315 pixels (ratio 2,7:1)
    • Affichée en 820x312px sur desktop, 640x360px sur mobile
  • Image d’un lien web sur Facebook : 1200×628 pixels (ratio 1,91:1)
    • Affichée en 450×236 sur les pages et 476×249 sur le fil d’actualité (desktop)
  • Image partagée sur Facebook : 1200×630 pixels
    • Affichée avec une largeur de 504px sur la page, 470px sur le fil d’actualité
  • Image à la une sur Facebook : 1200×717 pixels
    • Affichée en 843×504 pixels sur votre page Facebook
  • Couverture d’événement Facebook : 1920x1080px
    • Parfois réduite à 470x174px (dans le newsfeed)

© Selon MakeAWebsiteHub via Le Blog du Modérateur.

 2ᵉ étape : le contenu de votre page

Après avoir réglé ce qui concernait le visuel de la page, il est temps de s’intéresser au contenu. A cet égard, de nombreuses questions doivent germer dans votre esprit : Que devez-vous partager sur votre page, quelles informations renseigner, comment écrire des publications, quel style employer, etc.

Cibler votre audience

Soyons d’accord sur une chose : si vous ne connaissez pas une personne au minimum, vous ne pouvez entretenir une bonne discussion avec elle. Au mieux certaines choses vont l’intéresser, mais d’autres pas du tout. La première chose à faire avant de rédiger quoi que ce soit, c’est de savoir à qui vous parlez.

Pour se faire, réalisez une petite « introspection » sur votre entreprise. Répondez à ces quelques questions :

  • Quelle tranche d’âge est concernée par votre entreprise ;
  • Quels sont les centres d’intérêt des personnes concernées par votre entreprise  ;
  • Dans quelle région habitent-ils ;

Créez-vous un « Monsieur/Madame X » qui serait votre cible parfaite, votre client idéal. Il est également intéressant, dans certaines situations, de vous créer un « Monsieur/Madame Z » qui serait l’inverse de votre client idéal, celui qu’il ne faut pas toucher.

Quand vous rédigez du contenu, pensez à plaire à Monsieur/Madame X, créez-lui du contenu qu’il(elle) est susceptible d’aimer, du contenu qu’il(elle) trouvera intéressant.

Le style a utiliser pour votre contenu

Maintenant que vous avez votre cible, adaptez-vous à elle. Employez une écriture plus soutenue si votre tranche d’âge est élevée et « relâchez-vous » un peu si elle est faible. Sachez qu’il n y a pas de secrets avec les réseaux sociaux : essayezratezrecommencez jusqu’à ce que vous arriviez à trouver le style le plus juste.

Pour « sublimer » vos publications, il y a 2 écoles. Certaines marques ont tendance à ajouter beaucoup d’emojis alors que d’autres sont plus discrètes. Selon nous, des emojis amènent une deuxième couche de lecture à une publication et incitent à la lire. C’est plus joyeux, plus entraînant et les emojis permettent d’appuyer sur certains mots. Mais c’est à vous de trancher.

Les images pour vos publications

Ici, c’est passage obligatoire ! Chacune de vos publications doit contenir au moins 1 image. A l’heure actuelle, c’est absolument essentiel. Évitez de répéter ce qui est dit dans votre publication dans l’image, trouvez une plus-value, une information supplémentaire à faire passer sous forme d’image. D’autre part, Facebook n’aime pas les images qui contiennent trop de textes, n’abusez donc pas.

VEILLEZ ÉGALEMENT À TOUJOURS UTILISER DES IMAGES LIBRES DE DROITS.

veille numérique

 3ᵉ étape : la veille

La dernière étape, pour avoir une page Facebook d’entreprise « parfaite », c’est de veiller. Mais qu’est-ce que ça veut dire?

Il faut sans cesse se renouveler, surveiller ce que font les autres, développer son contenu, suivre les tendances, la vague… afin de ne jamais être « dépassé ». Utilisez les outils de Facebook pour surveiller quelques autres pages.

Je répète qu’il n’est pas question de copier, mais bien de surveiller ce qu’il se passe. Netween gère vos réseaux sociaux pour vous, si vous n’avez pas le temps. Notre abonnement « Facebook Pro » est modulable et vous permet de payer uniquement pour ce que vous souhaitez ; n’hésitez pas à aller jeter un œil sur cette page.

Notre abonnement « Facebook Pro »

Complètement modulable, adapté à vos besoins.

Découvirr
Quentin

Quentin

"Digital native" de 23 ans, je partage mes connaissances en aidant les entrepreneurs à développer le côté "connecté" de leurs entreprises.

Laisser un commentaire