Le « responsive » est la capacité d’un site internet à s’adapter à l’écran de l’utilisateur. A l’heure des smartphone pliables, de la navigation web sur sa télévision ou encore sur son frigo connecté, le responsive est devenu une véritable priorité.

Le « responsive » est apparu pour la première fois en 2001, sur le site internet audi.com (selon Wikipedia). Il était question d’adapter le site internet à l’écran de l’internaute qui le consulte. Une pratique qui nous semble essentielle aujourd’hui, mais qui l’était beaucoup moins à l’époque.

En 2001, on ne prévoyait pas (encore) de consulter un site internet sur un téléphone, ou même une télévision. On codait donc le site internet dans une taille unique qui était celle de la majorité des écrans de l’époque.

Pourquoi est-ce important de rendre son site « responsive » ?

Pour une abréviation : l’UX ! (ndlr: User eXperience, soit expérience utilisateur). Il est absolument primordial de faire en sorte que l’utilisateur qui parcoure votre site internet en garde un bon souvenir et ce, sur n’importe lequel de ses écrans. C’est ce qui différencie l’interface utilisateur (UI) de l’expérience utilisateur (UX).

Prenons par exemple les bouteilles de ketchup. Ci-dessus, la bouteille de gauche respecte des règles de design, elle est élégante, originale et il y a donc toutes les fonctionnalités d’une bouteille de ketchup : elle peut contenir de la sauce, elle a un bouchon et peut permettre à la sauce de s’écouler. C’est ce que l’on pourrait appeler : UI, l’interface utilisateur. Elle est conçue à partir d’idées.

A droite, la bouteille de ketchup a été conçue d’une autre manière. A la place d’être construite à base d’idées, elle est conçue selon l’expérience de l’utilisateur. Sa forme, son orientation et son bouchon permettent d’améliorer l’expérience que l’on a du produit : c’est plus facile et donc CQFD : mieux !

Un site internet doit être réalisé à partir de l’expérience utilisateur et pour se faire : le responsive est un passage obligé.

Quentin

Quentin

"Digital native" de 20 ans, je partage mes connaissances en aidant les entrepreneurs à développer le côté "connecté" de leurs entreprises.

Laisser un commentaire